Japan Touch 2015 : une visite Zen


JAPAN TOUCH 1

Samedi 28 et dimanche 29 novembre ont eu lieu la 17ème Japan Touch et le 2ème Salon de l’Asie. Situés à Eurexpo depuis maintenant 3 éditions (pour la Japan Touch), cette année l’espace dédié à la culture asiatique était de 22 000m², partagés par une multitude d’animations, de jeunes créateurs ainsi que d’exposants en tout genre. Avant d’aller plus loin on vous laisse (re)découvrir le teaser :

DSC_0124

Un record

Le fait d’avoir doublé la superficie de l’évènement aura été extrêmement bénéfique en termes d’organisation. En effet, les stands étaient bien plus nombreux et les allées moins chargées du fait de l’excellente répartition ce qui a grandement facilité la circulation à travers la convention.Car oui, une fois de plus, l’exposition a battu son record d’affluence et a accueilli approximativement 36 112 visiteurs (les véritables statistiques sont a venir dans le courant de la semaine) répartis sur les deux jours.

En ce qui concerne les animations pas le temps de souffler, karaoké, concerts, concours cosplay, drift, mais  aussi ateliers de dessin, de cuisine, la kermesse japonaise de l’association Ota’Sekai, des tombolas en tout genre et la fameuse dégustation de Saké traditionnel accompagné d’une explication détaillée du processus de fabrication. Bref, il y avait de quoi ravir tout le monde.

 

DSC_0122

Parcours de Drift

DSC_0177

Stand de Ang’Hell

Une promenade Zen

Après les évènements du mois dernier, la sécurité a du être augmentée ce qui, pour la plupart, à été perçu comme une contrainte. Cependant ces mesures auront amenées une partie des cosplayeurs à redoubler de créativité ne serait-ce qu’en ce qui concerne les répliques d’armes augmentant de ce fait un aspect parfois oublié par certains : le fait maison. Autre point fort, le temps d’attente : seulement 2 minutes pour la fouille des sacs, ensuite comptez 5 à 10 minutes pour l’entrée dans le salon et rajoutez 10/15 minutes maximum pour ceux aillant acheté leurs billets sur place.DSC_0106

DSC_0100

Une fois les formalités d’entrée passées, c’est une majestueuse reproduction du mont Fuji (échelle 1/1000). Conçu par l’atelier Kaba et avec la participation du Lycée Horticole de Lyon Dardilly, le célèbre volcan composé de matériaux de récupération (gobelets, bouteilles en plastique, palettes…) était sans conteste l’élément phare du salon.

 

DSC_0118

Entrée du Jardin Zen

Besoin d’une pause? Quelle chance, quelques mètres plus loin se trouve l’entrée d’un monde merveilleux réunissant art et culture japonaise, le Jardin Zen. Une herbe verte, fraiche, sur laquelle on pourrait s’asseoir, respirer un grand coup et rester méditer plusieurs heures. Au bout de ce sentier situé entres des collines et un cours d’eau habité par de ravissantes Carpes Koi, se trouvait l’exposition de bonzaïs ainsi que son atelier de création tenu par l’école d’art du Bonsaï de Bruno Heller.

 

 

Pour finir, Le mariage entre la Japan Touch et le Salon de l’Asie est un franc succès et permet de promouvoir la culture nippone de manière plus large que la majorité des autres salons. Si vous n’avez pas pu vous y rendre, ne vous inquiétez pas, l’édition printanière Japan Touch Haru aura lieu du 9 au 10 avril 2016 à Eurexpo pour notre plus grand plaisir. Nous remercions également toute l’équipe d’Asiexpo de nous avoir accueilli lors de cette édition.

Laissez un commentaire